Karine Senechal, Joggeuse contemplative

Découvrir

Côté lac, un concentré de sérénité !

« Quand on est d’un coin, on y revient ». Ce mantra, c’est un peu celui de Karine Sénéchal, dont la famille maternelle est originaire de Biscarrosse. Après un détour par Marcheprime puis Paris et Hostens, cette professeure des écoles de 45 ans est revenue sur ses terres en 2014, mais à Sanguinet. Et pas sans condition : « J’ai dit à mon mari : je veux vivre à côté du Lac ! »

Aujourd’hui, la famille Sénéchal est en parfaite harmonie avec son environnement : « On est tout le temps dehors : l’été et l’automne, c’est balade dans les fougères vertes ou rouges.

En hiver, c’est l’océan : les vagues déchaînées, les plages vides. On adore. » Qu’ont-ils trouvé ici qui n’existe pas ailleurs ? « Une certaine plénitude, une sérénité, un plaisir de vivre renouvelé chaque jour » tente d’expliquer cette adepte du footing matinal sur les rives encore humides de brouillard. « On peut laisser les enfants aller à l’eau sans
inquiétude.
Ça aussi, c’est reposant. Mon fils a pris sa carte de pêche et ma fille enchaîne les tours de lac en roller. Maintenant, c’est aussi leur lac. »